Site officiel de la commune de Offwiller (Bas-Rhin - 67 - Alsace - France)

Offwiller : Municipalité
Offwiller : Patrimoine
Offwiller : Vie locale
Offwiller : Pratique


Histoire

 CHRONOLOGIE D'OFFWILLER  

   

Si le nom OFFWILR/UFFWILLR apparaît pour la première fois au 11ème siècle, les origines sont certainement plus anciennes et devraient se situer au 8ème ou 9ème siècle, à l’époque des « premières colonisation des Francs ». Les dates marquantes de l’histoire du village sont représentées ci-après dans l’ordre chronologique :

Environ 1040
Gérard, comte de METZ, de la Maison d’Alsace, fait don à l’abbaye de Sainte-Croix de Bouzonville de biens à OFFEWILRE (manses, droit de patronage de l’église).

1126
Les frères Godefroy (Gottfridus) et Ernst de OFFWILRE figurent parmi les témoins de l’acte de fondation du couvent de Saint-Jean (de Saverne), par Pierre, comte de Lutzelbourg. Les deux frères figurent parmi les « hommes libres ».

1179
Le pape Alexandre III confirme à l’abbaye de Sainte-Croix ses possessions et ses droits, dont ses biens à OFFWILLER.

1201
Première mention des De OFFWILRE (Uffwilre) comme ministériaux de l’évêque de Strasbourg (Sigefried, Frédéric, Albert) tous chevalier, et au 15ème siècle Jean comme secrétaire de l’évêque.

1245
Eberhard d’Ettendorf fait don à l’ordre Teutonique de sa cour de Dan (Dahn, Tan) près d’Offwiller, qui sera le siège d’une commanderie de cet ordre.

1252
La commanderie de Dahn de l’ordre teutonique acquiert les biens de Sainte-Croix à Offwiller.

Origine de Frauenkirch, pèlerinage fondé par les sires de Lichtenberg.  
 Les ruines de la Frauenkirch, un lieu de pèlerinage datant du XIVe siècle

1304
Offwiller est qualifié de « universitas » (commune) dans une lettre de l’évêque de Strasbourg.

1330
Premier partage de la seigneurie de Lichtenberg. Offwiller est attribué à Louis III, chef de la ligne cadette.

1335
Partage de la ligne cadette des seigneurs de Lichtenberg. Offwiller et le moulin de Dahn sont attribués aux fils de Jean III, Simon et Jean.

1342
Le couvent de Neubourg vend tous ses biens situés à Offwiller à l’ordre teutonique pour 190 livres.

1367
Le duc Jean de Lorraine confirme le fief d’Offwiller à Simon de Lichtenberg et à Reinbolt d’Ettendorf qui s’accordent sur leurs droits respectifs.

1379
Simon et Conrad de Lichtenberg conviennent que tous les sujets que Conrad possède à Offwiller appartiendront pour moitié à Simon.

1381
L’abbaye de Hornbach (Palatinat) reçoit d’Utelin de Menichenhoven à Albe (Diocèse de Metz) pour la fondation d’un anniversaire la cour dénommée Menichenhovener Hof à Offwiller, et qu’il a hérité de sa mère.

1392
Le duc Charles de Lorraine inféode Louis IV de Lichtenberg de fiefs  lorrains : Offwiller lui appartient en commun avec Boemunt d’Ettendorf.

1399
Le duc Charles de Lorraine cède au Chapitre de Strasbourg, entre autres, le village d’Offwiller contre la rémission d’une rente due au Chapitre sur les biens à Saint-Hippolyte. Boemunt d’Ettendorf, après avoir été délié de ses serments par le duc de Lorraine, prie le nouveau suzerain, l’évêque de Strasbourg, de maintenir son fief sur la moitié d’Offwiller, après son décès, à sa veuve Schonat de Fénétrange.

1409
Après le décès de Boemunt d’Ettendorf, Offwiller passe entièrement aux mains des Lichtenberg. L’évêque de Strasbourg, Guillaume, dégage les autorités d’Offwiller du serment qu’elles lui avaient prêté après le décès de Boemunt d’Ettendorf et leur ordonne de jurer à Louis de Lichtenberg.

1440
Partage du territoire entre les deux derniers sires de Lichtenberg. Offwiller est attribué à Louis V qui le cède à Jacques contre Kirrwiller et Ringendorf.

1465
Première apparition du sceau d’Offwiller, avec la serpette et la feuille de chêne.

1471
Après le décès de Louis V de Lichtenberg, réunion du territoire entre les mains de Jacques.

1480
Après le décès de Jacques de Lichtenberg, le territoire est partagé conformément à un accord de 1476 entre les gendres de Louis V, le comte Philippe I de Hanau et le comte Simon Wecker de Bitche-deux-Ponts. Offwiller entre dans la part de ce dernier.

1564
Échange du bien à rente de Hornbach à Offwiller contre la Dîme de Brenschelbach (Palatinat) entre l’abbaye de Hornbach et le comte de Bitche-Deux-Ponts.

1570
Après extinction de la ligne des Bitche-Deux-Ponts, le comté est réuni entre les mains des comtes de Hanau-Lichtenberg.

1603
Rénovation de l’église d’Offwiller

1604
Convention entre le duc de Lorraine et Jean Reinhart I de Hanau  concernant le baillage de Lemberg. A cette occasion le duc confirme que certains villages, dont Offwiller, sont libérés de toute sujétion à son égard.

1609
Sécularisation de la commanderie de Dahn de l’ordre teutonique par le comte Jean Reinhart de Hanau-Lichtenberg pour 19 349 florins, 9 sols et 8 deniers.

1622
Offwiller est le lieu d’un massacre perpétré par les soldats de Mansfeld pendant la guerre de trente ans.

1626
La peste sévit à Offwiller et fait de nombreuses victimes.

1636
Toujours pendant la guerre de trente ans, le village est partiellement détruit par les Croates impériaux. Le clocher de l’église est détruit par un incendie, la cloche a fondu. La famine règne.

1710
La « redoute » au-dessus du passage de la Steige est mentionnée sur une carte des « abattis » de la ligne de défense de la Moder pendant la guerre de succession d’Espagne.

1732
« Rénovation » des trois cours domaniales d’Offwiller dont la plus ancienne, le Heiligkreuzhof, remonte au 11ème siècle.


1736
Offwiller passe aux landgraves de Hesse-Darmstadt. Après le décès de Jean Reinhart de Hanau-.Lichtenberg. Le territoire revient à Louis VIII, prince héritier de Hesse-Darmstadt, veuf de la fille de Jean-Reinhart, Charlotte, unique héritière du comte de Hanau-Lichtenberg.

                   
Blason du comté de Hanau
D'or, à trois chevrons de gueules
  Blason des Hesse Darmstadt après 1736 Parti de un, coupé de trois :
1, de Hersfeld
2, de Ziegenhain
3, de Katzenellenbogen
4, de Dietz
5, de Nidda
6, de Hanau
7, de Schaumbourg
8, de Isenbourg sur-le-tout de Hesse

1792
Près de 400 paysans d’Oberbronn, Zinswiller et Offwiller plantent des arbres de la liberté. Le pasteur Grucker prête le serment révolutionnaire.

Redevance de 2 boisseaux de chaque acre de froment, orge, seigle, avoine, etc sous menace d’être puni comme « parricide de la patrie ». Le conseil municipal décide de refuser, vu la situation précaire des habitants.

1795
Vente des « Biens nationaux » (confiscation des biens du prince de Hohenlohe, du landgrave de Hesse-Darmstadt, des Boecklin à Offwiller).

1797
Fin de l’autorité des landgraves de Hesse-Darmstadt sur leurs territoires alsaciens ; La paix de Lunéville (1801) cède ces territoires à la France.

1809
Le célèbre botaniste Guillaume Philippe Schimper (1809-1880) passe sa jeunesse à Offwiller où son père a été nommé pasteur en 1809.

1824
Construction de la nouvelle église protestante

1830
Festivité à l’occasion du couronnement du roi Louis-Philippe ; les enfants doivent recevoir chacun un petit pain ; la garde nationale doit avoir à boire de bon vin ; et les pauvres doivent en recevoir aussi ;

1831
La compagnie de garde nationale d’Offwiller comprend 187 hommes de 20 à 60 ans.

1870
Après la défaite des troupes françaises, une partie de l’armée en retraite cantonne à Offwiller (Mac-Mahon s’y serait arrêté)

1909
Création de la caisse Mutuelle de dépôts et de Prêts.

1910
Installation de la première conduite d’eau

1924
Fondation de la société de musique harmonie des sapeurs-pompiers.

1944-45
De fin novembre 1944 à fin mars 1945, le village se trouve dans les premières lignes des combats entre troupes allemandes et américaines. Importantes destructions. Une partie du village est en ruines. La population a passé 53 jours dans les caves.

1947
Inauguration du syndicat intercommunal d’adduction d’eau d’Offwiller et environs.

1957
Le 12 mai, consécration de l’église après sa reconstruction.

1964
Inauguration de monument aux Morts érigé à la mémoire des 72 victimes des deux guerres mondiales. Inauguration de la nouvelle école.

1969
Inauguration du chalet Wissbach  

1976
Inauguration du musée «  la maison du village »

1977
installation de quatre nouvelles cloches dans le clocher de l'église.

1986
installation d'une cinquième cloche dans le clocher de l'église. 

1987
Inauguration de la salle polyvalente

1989
Inauguration du court de tennis

2009
Inauguration du nouvel orgue et de la rénovation intérieure de l'église


Texte Wolfram ZINK – Musée d’Art et Traditions Populaires d’Offwiller